le blog

le blog d'effisk

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Pas bien

Coups de gueule. Je suis un éternel insatisfait, et je le fais savoir.

Fil des billets - Fil des commentaires

Trop beau pour être vrai

Paris - Londres - Hong-Kong - Melbourne - Sydney - Broome - Darwin - Singapour - Paris en deux mois 1/2 avec quelques jours ou semaines à chaque étape, ça sonne plutôt comme un bon trip non ?

C'est un trip qui m'a coûté plus de 3900€ pour deux personnes (vols secs) mais au moment de payer, je me suis dit que ça en valait la peine.

Et puis voilà, c'était compter sans les imprévus qu'on ne peut pas prévoir du fait de leur nature imprévisible. Je me retrouve donc avec deux a/r nominatifs et inutilisables, et un portefeuille sacrément soulagé (c'est d'ailleurs bien le seul). Quelle poisse.

D'un autre côté, combien donneriez-vous pour un boulot vraiment intéressant dans un environnement agréable (au hasard, Biarritz...) ?

3900€, est-ce trop cher payer ?

Ca vaut la peine !

Ca vaut bien la peine de se démener à faire une page codée proprement !

HTML Tidy

Les mauvais points vont à Google AdSense, BloggerSnap et Dailymotion... mais comme le dit le pied de page, finalement je m'en moque.

Le boulet...

Je viens d'acheter un nom de domaine, pour m'apercevoir une fois la commande passée que j'ai oublié un "i" dans le nom...

Moi qui suis un véritable maniaque, ça me fait mal. Heureusement que ce n'est qu'une poignée d'€. Fichus noms exotiques !

Vente forcée sur Cdiscount.com

Je suis en ce moment au salon du e-commerce de Bordeaux (à la Chambre de Commerce), et j'assiste plus précisément à la conférence "C2C, blogs, flux RSS, comparateurs de prix, quels sont les nouveaux leviers de création de valeur pour l'e-commerce".

Frederic Nicolas, l'animateur de la conférence nous fait remarquer que lorsqu'on commande un article sur cdiscount, sont automatiquement ajoutés au panier des produits qu'on n'a pas sélectionné ; en d'autres termes : de la vente forcée.

cdiscount - vente forcée

Allez donc y faire un tour, et ajoutez à votre panier un ordinateur portable par exemple. Vous vous retrouverez avec toute une série de produits (imprimante, suite de logiciels, souris, antivirus, sacoche) que vous n'avez jamais demandé. La grande classe chez cdiscount !

Je suis prêt à parier que cette pratique plus que discutable ne va pas durer bien longtemps...

En ce moment c'est tous les jours...

Mise à jour Windows Defender

Déconnexions intempestives et mises à jour Vista

Ok, ok, je donne le bâton pour me faire battre, mais pourquoi faut-il qu'à chaque installation de ces fichues mises à jour Windows Vista - que je ne compte plus après un mois (une dizaine au minimum) - je doive reconfigurer ma connexion wifi ?

Serveur Introuvable

VSD File Type: Unknown

Ce blog tourne au coup de gueule permanent contre Microsoft. J'en suis le premier désolé, car j'utilise Windows au quotidien.

Avant de partir en week-end, voici donc la dernière blague en date de la part de Microsoft :

file type

Ceci est la page de résultat Microsoft quand je recherche le programme nécessaire à l'ouverture d'un fichier dont l'extension est .vsd. Vous pouvez la retrouver sur le web ici même.

je vais donc faire un tour sur filext.com, qui m'annonce alors :

File Extension Details for .VSD:
Program and/or Extension Function: Visio Drawing
Company: Microsoft Corporation

Microsoft semble donc renier ses propres petits...

Vous avez besoin d'une autorisation...

Je suis majeur, j'ai un compte d'administrateur, je suis donc supposé être maître de ma machine.

Eh bien non, Dieu Microsoft en a décidé autrement...

autorisation administrateur

Alors, à qui dois-je la demander cette autorisation ?

Wengo : dehors

j'ai dégagé le widget wengo : la css du widget fait plus de 4 fois la taille de la mienne, c'est quand même un peu abuser ! Ils pourraient faire un effort pour optimiser leur code, je veux bien faire un blog de geek avec des widgets bidons pour faire staïle, mais il y a des limites.

CSS

Wengo est mort, vive Skype !

Mais de quoi je me mêle ?

Une des nombreuses raisons pour lesquelles je n'aime pas Windows Vista ; il m'est impossible de dézipper des fichiers à extension .js ou encore .exe.

Windows Vista alert box

Si quelqu'un sait comment désactiver ce genre de blocages, je prends.

Et vous, vous avez trouvé de la cocaïne ?

Lu sur le site du Monde :

L'histoire pourrait prêter à sourire. Dimanche 25 février, un Nantais de 40 ans, en villégiature sur la côte, découvre un étonnant colis sur une plage des Moutiers-en-Retz (Loire-Atlantique) : un ballot de cocaïne d'une vingtaine de kilos. Au lieu d'alerter immédiatement les autorités, l'homme laisse quelques heures son encombrante trouvaille à l'abri d'un rocher, puis revient sur les lieux, charge la marchandise dans sa voiture et la livre au commissariat de Nantes le lendemain.

Plusieurs centaines de kilos de cocaïne pure ont été retrouvées depuis le début de l'année sur les plages de la côte Atlantique, par petits paquets. Ces ballots proviennent de "naufrages", probablement dûs à des interceptions par des bateaux des douanes. Les traficants jettent alors leur cargaison à la mer.

Etant donné les grandes quantités de drogue retrouvées depuis le début de l'année, il semblerait qu'on est en présence d'une quantité phénoménale de cocaïne d'après un enquêteur interviewé par Le Monde.

Je n'ai pas eu l'occasion d'aller faire un tour sur la plage malgré le temps printanier, pas de cocaïne pour moi.

Source

Cofinoga, crédit à la surconsommation

Les crédits à la consommation sont de plus en plus dans la ligne de mire des associations de consommateurs. On peut désormais acheter à peu près tout à crédit, et toutes les grandes enseignes proposent leurs cartes de fidélité/crédit/s'miles/réserve d'argent/etc.

carte Cofinoga

J'ai pris la carte Cofinoga aux Galeries Lafayettes il y a un peu moins d'un an. Elle était gratuite, je me suis laissé convaincre, même si je me doutais qu'elle ne me servirait pas beaucoup.

J'ai récemment fait quelques achats aux Galeries Lafayettes en utilisant ladite carte. On économise 5% sur nos achats en l'utilisant. Au moment de payer, on a le choix entre paiement immédiat, ou paiement différé. La caissière ne m'a pas précisé que le paiement immédiat ne donne pas droit à la remise de 5%, je ne l'ai découvert qu'à réception de mon relevé Cofinoga, deux mois plus tard.

Cofinoga

D'autre part, on doit payer des frais d'assurance mensuels s'élevant dans mon cas à 0,6% des achats payés en différé. Le paiement à crédit s'effectue par mensualités de 25€ minimum, assurance incluse (qu'arrive-t-il quand on n'a que 20€ à payer en différé ?).

A chaque relevé mensuel, on a également droit à un tas d'offres de crédit à la consommation, de réserves d'argent et de modalités de financement très alléchantes.

Cofinoga crédit

Toutes ces sociétés de crédit n'ont aucun scrupule à proposer ces crédits déguisés sans contrôler la situation financière de leurs clients potentiels, et c'est assez dégueu. Je ne vais pas attendre que cela m'arrive, je résilie avant le renouvellement automatique de ma carte...

Pour ceux qui sont dans une situation déjà délicate, je n'aurai qu'un conseil : mettez-vous en relation avec l'Union Fédérale des Consommateurs "Que Choisir".

Vous avez 5 secondes à perdre ? Moi pas

Vous connaissez le panneau de configuration de Windows XP ? Vous avez certainement déjà désinstallé un programme en cliquant sur l'option "ajout/suppression de programme". Je vous donne cinq secondes pour la retrouver dans la liste ci-dessous. C'est le nouveau panneau de configuration de Windows Vista.

Panneau de configuration

Alors, vous avez trouvé ?

La simplification de Windows selon Microsoft. J'adore !

Joost beta test... pas pour moi

Philippe Lagane du blog AccessOWeb m'a gentiment envoyé une invitation pour tester Joost, une application qui permet de regarder la TV via internet et qui promet quelques fonctionnalités sympa.

Joost a été lancé par les fondateurs de Skype, cela donne une idée du potentiel de l'application.

Seul souci, Joost ne fonctionne pas sous Vista à ce jour. Il va donc falloir que j'attende un pe pour pouvoir tester l'appli...

Joost™ is a new way of watching TV on the internet, which uses new and established technologies to provide the best of both the internet and TV worlds. We're in the process of making it as TV-like as we can, with programmes, channels and adverts. You can also see some things that we think will enhance the TV experience: searching for programmes and channels, for example, as well as social features like chat. There are many more new features to come!

Joost

Le tahitien à l'assemblée de Polynésie française


Lire la suite...

Pêcheurs brésiliens en Guyane française

Bon j'avais posté un message sur les pêcheurs brésiliens qui s'invitent dans les eaux territoriales de Guyane française, et comme c'est un sujet délicat paraît-il, j'ai retiré l'article. Je pense que le sujet mérite d'être publié au moins quelque part, donc je l'aborde quand même, mais de façon un peu plus factuelle.

La Marine Nationale effectue régulièrement des missions de police des pêches à la frontière franco-brésilienne (ça sonne bizarre aux oreilles d'un métropolitain, mais puisque la Guyane est un département français d'outre-mer, il existe bien une frontière franco-brésilienne). Ces missions ont pour but d'empêcher les brésiliens de pêcher illégalement dans les eaux françaises.

Bref, ces pêcheurs brésiliens deviennent de plus en plus agressifs lors de ces contrôles, blessant parfois les commandos qui tentent de monter à bord de leurs embarcations. Ils sont armés de haches, machettes, armes à feu, pelles, etc. Il est devenu impossible de s'approcher ou de monter à bord de leurs bateaux. Il ne reste plus aux marins français qu'à prendre des photos sous les quolibets des brésiliens.

Un patrouilleur de la Marine brésilienne aide depuis peu la Marine Nationale dans ces missions, sans plus d'efficacité. Au final, les bateaux militaires rentrent sans avoir pu rétablir l'ordre.

Etant donnée la dégradation de la situation, les militaires français ont désormais le droit de tirer sur les embarcations brésiliennes... en théorie en tout cas, car en pratique, cela n'est pas prêt d'arriver ; le commandant de la Marine en Guyane doit encore donner son feu vert, alors que les équipages trépignent.

Pendant ce temps, les pêcheurs français n'osent plus sortir de peur de croiser les brésiliens, et leurs cales restent vides...

Et quand la marine s'affaire côté brésilien, les surinamais en profitent de l'autre côté.

pêcheurs brésiliens en Guyane française

pêcheurs brésiliens en Guyane française

pêcheurs brésiliens en Guyane française

pêcheurs brésiliens en Guyane française

Basta ya Vista !

Il m'est arrivé un truc pas très cool récemment. Je me suis acheté un nouvel ordinateur portable le 29 janvier. Pas une machine de guerre, juste quelque chose pour me permettre de continuer à travailler lors de mes déplacements : 1.6GHz, dual-core, 60 giga de disque dur, 1024 de RAM, écran brillant 15"4, le tout pour 700€.

Bref, content, je pars en voyage. A mon retour, je n'étais pas exactement heureux comme Ulysse : mon portable me fait un BSOD à chaque démarrage, parfois plusieurs fois avant de bien vouloir démarrer correctement.

Je retourne donc chez PC City où j'avais acheté la machine. J'explique mon problème, on me dit de formater et de réinstaller. Je m'exécute, le problème est toujours là. On me propose de m'échanger mon portable. Parfait. Là où ça coince, c'est que le modèle que j'ai acheté n'est plus disponible ; j'ai donc le choix entre choisir un portable en rayon ou attendre que le SAV répare le portable défectueux. Je ne peux pas me permettre d'attendre une à trois semaines que mon portable revienne, je décide donc de jeter un coup d'oeil au rayon. Tristesse.

Plus aucun portable n'est en promo, il me faut donc allonger 50€ minimum pour un portable à peu près équivalent mais avec un écran mat (hors de question) ou 100€ pour un portable légèrement plus performant, mais sans slot PCMCIA ni lecteur de carte combo all-in-one. Pire encore, entre mon premier achat et aujourd'hui, Windows Vista a été installé sur toutes les machines.

Compaq Presario C540EA

Je repars donc avec un Compaq Presario C540EA pour 100€ de plus que mon achat initial (du vol), Windows Vista Basic Home Edition (si on compare les différentes éditions de Vista à des voitures, j'ai à peu près une 4L), et un lecteur de carte externe offert par le vendeur pour essayer de me remonter le moral.

Après quelques jours d'utilisation, je n'apprécie guère Vista. Je ne suis plus maître de mon ordinateur. Le Windows Security Center décide sans me demander mon avis ce qui et bon ou pas pour moi. Impossible de désactiver complètement Windows Defender. Je ne peux plus installer mes programmes préférés, dont la moitié n'est de toute façon pas compatible avec ce nouvel OS.

J'avais déjà eu du mal à passer de win98 à xp. J'avais sagement attendu un an après la sortie d'xp, pour être tranquille. Même chose pour le sp2. Je n'aime pas faire office de cobaye. D'aillieurs, j'ai l'impression de ne pas être le seul.

En attendant de m'y faire, j'utilise le thème Windows Classique... maigre consolation.

Pur jus, 100% pur jus, à base de concentré, nectar...?

La législation, c'est bien, mais je m'y perds un peu dans le rayon des jus de fruit frais.

On a d'un côté les "100% pur jus". Ce sont des jus de fruits frais, sans conservateurs, sans sucres ni eau ajoutés. Ces jus sont pasteurisés. Quelle est la différence avec les "pur jus" tout court ?

Ensuite on a les jus à base de concentré. En gros, les oranges sont pressées en Floride, le jus est concentré (c'est plus facile à transporter) puis dilué avant d'être conditionné. C'est le cas du Minute Maid par exemple, dont le nom et l'emballage sont assez trompeurs. Les jus Minute Maid sont vendus à côté des "100% pur jus" au rayon frais, ils sont moins chers, mais ce n'est pas le même produit.

Il y a également les nectars, mais je n'arrive pas à savoir quelle est la différence avec un Minute Maid par exemple. Le fait qu'on puisse le conserver plus longtemps (produit stérilisé) à température ambiante ? Le fait qu'ils contiennent plus de sucres ?

Si un spécialiste de la question passe par ici, je l'invite à éclairer ma lanterne. Mes quelques années d'études en biologie agro-alimentaire sont décidément bien loin...

Edit :

Grâce au magazine 60 millions de consommateurs, je me coucherai moins bête ce soir.

Les 3 catégories

Les jus de fruits

Les jus de fruits sont obtenus par simple pression de fruits frais, sains et mûrs. Quelques ingrédients peuvent leur être ajoutés, principalement du sucre, du jus de citron, de la pulpe, des vitamines ou des minéraux. Le fabricant doit les mentionner sur la liste des ingrédients. De plus, la mention "sucré" doit apparaître sur l'emballage en cas d'ajout de sucre, sauf s'il s'agit d'une simple correction d'acidité. En revanche, aucun des additifs, colorants, ou autres conservateurs autorisés dans les boissons aux fruits ne sont admis dans le jus de fruits. La mention "sans colorant ni conservateurs" sur les jus ne garantit donc pas une qualité supérieure, mais un simple respect de la réglementation.
Quant à la mention "pur jus", elle devrait disparaître, la réglementation européenne n'ayant pas retenu celle-ci comme une catégorie à part. Cependant, les fabricants français ont obtenu de la maintenir, sous réserve qu'il s'agisse véritablement d'un "pur jus", sans aucun ingrédient supplémentaire. Enfin, certaines marques utilisent la formule "100% pur fruit pressé", contrôlée par l'organisme nterprofessionnel des jus de fruits.

Les jus de fruits à base de concentré

Les jus à base de concentré utilisent comme matière première un jus de fruits pressé, auquel environ 80% de son eau d'origine a été retirée. Le concentré ainsi obtenu est plus facile à stocker et à transporter. Arrivé sur le lieu d'embouteillage, le jus est reconstitué avec la même quantité d'eau que le jus d'origine. La législation autorise la restitution des arômes et des pulpes perdus lors du processus de concentration, soit provenant des fruits d'origine, soit issus d'autres fruits, mais de variété identique.
Longtemps, la mention "à base de concentré" a été inscrite en petits caractères. Mais les fabricants ont dû cesser ce petit jeu. La réglementation européenne leur a imposé d'écrire "à base de concentré" dans la dénomination de vente du produit.
Quant à la mention "teneur en fruits 100%", elle est tolérée sur les jus à base de concentré qui se distinguent des nectars dont la tenueur en fruits est inférieure. Mais cette indication contribue à entretenir la confusion avec le jus de fruits. Attention donc à ne pas confondre la mention 100% pur jus et "teneur en fruits 100%".

Les nectars de fruits

Les nectars sont obtenus à partir de jus ou de purée de fruits mélangés à de l'eau et du sucre. A l'origine, ils ont été créés pour diminuer la viscosité des purées de fruits comme l'abricot, la banane ou la pêche, ou pour sucrer les jus de fruits trop acides comme les jus de fruits rouges. Par extension, la plupart des fruits ont été transformés en nectar pour réduire le coût des jus de fruits et les rendre accessibles à tous.
La réglementation impose une teneur en fruits minimale de 25 à 50% selon les variétés de fruits utilisés. Elle est généralement de 25% pour les fruits à jus épais, et de 50% (ou plus) pour les agrumes et autres mélanges de jus. cette teneur minimale doit être indiquée immédiatement après la dénomination "nectar de fruits".
Quant à la quantité de sucre ajoutée, elle peut représenter jusqu'à 20% du produit fini.

page 2 de 2 -