le blog

le blog d'effisk

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Connaissez-vous vos affiliés ?

Une fois n'est pas coutume, aujourd'hui je parle boulot, et plus précisément affiliation. Si vous proposez un programme d'affiliation en direct ou via une plateforme d'affiliation, cet article est pour vous...

Lire la suite...

Témoignage dans Sud-Ouest

J'ai retrouvé dans mes documents un témoignage que j'avais fait dans le quotidien Sud-Ouest il y a à peu près un an. C'est marrant de voir comme les journalistes travaillent. Mon texte a été tronqué et le titre modifié, cela a rendu mes propos un peu incohérents (je pars étudier un an mais je rentre après une expérience en tant que salarié, va chercher l'erreur).

témoignage Sud-Ouest

Le message original :

Bonjour,

j'ai d'abord fait un "break" dans mes études pour améliorer mon anglais : j'ai habité et travaillé en Ecosse pendant un peu moins d'un an.

J'ai ensuite repris les études pour intégrer une école de commerce (La Rochelle) ; cette formation m'a permis de passer ma dernière année d'études en échange universitaire en Australie (à Brisbane). J'y ai non seulement fait ma dernière année d'études mais j'y ai aussi trouvé mon premier emploi ! (à Melbourne)

Le changement est assez important, les études sont organisées de façon complètement différente : le système anglo-saxon prime. J'avais donc un nombre d'heures de cours réduit : 4 sujets d'études au total sur l'année - 4 heures par semaine pour chacun des sujets, partagées entre cours magistraux ou "lectures" et tutoriaux (par groupes d'une vingtaine d'élèves). Cela laisse beaucoup de temps à consacrer au travail personnel (beaucoup de lecture d'ouvrages recommandés, de travaux personnels ou en groupe, etc. mais ce n'est pas incompatible avec un après-midi à la plage ;-) ).

Mon mode de vie était cependant assez similaire à celui que j'avais en France (mis à part la tenue : short et thongs à l'université, ce n'est pas désagréable...)

Le retour en France a été un peu difficile psychologiquement puisque je quittais une situation stable (j'étais salarié, j'avais un revenu, etc.) pour une situation précaire (pas d'emploi, pas d'apparement, arrivée fin janvier, passage de l'été austral à l'hiver en Europe...) mais mon séjour en Australie a été profitable puisque j'ai pu trouver un emploi très rapidement grâce à l'expérience que je m'étais faite avec ce premier poste à Melbourne. De plus, une expérience à l'étranger est toujours un point positif sur un CV.

Si c'était à refaire, je n'hésiterais pas.

L'intérêt de cette intervention dans le Sud-Ouest, c'était surtout de signaler mon existence aux éventuels employeurs intéressés. Résultat ? Nul.

Nouvelle version de Google Analytics

Je travaille avec la nouvelle version de Google Analytics depuis quelques jours et ça me plaît ! C'est beaucoup plus accessible, plus simple, plus cohérent, plus user-friendly, plus ! J'aime. Du beau boulot. Il y a quelques bugs qui seront probablement corrigés dans les semaines à venir, mais rien de critique.

Voici deux screenshots des statistiques de deux sites web différents :

Google Analytics

Google Analytics

L'une des fonctionnalités qui me plaît particulièrement, c'est la possibilité de glisser-déposer les modules à la Netvibes, pour composer son tableau de bord personnalisé.

Vous utilisez Google Analytics ? Vous avez testé la nouvelle interface ? Qu'en pensez-vous ?

Pour info : si vous avez dans vos favoris un lien vers les stats d'un site particulier, vous ne verrez que l'ancienne version de Google Analytics. Pour la nouvelle version, il faut retourner sur la page d'accueil du compte et cliquer sur "nouvelle version".

Responsable Marketing en Aquitaine

J'ai passé ces trois dernières années (2004-2006) à Paris à cause du boulot. Pendant ces trois années, j'ai cherché un job dans le Sud-Ouest (région Aquitaine) dans le domaine du webmarketing. J'aime autant vous dire que ce n'est pas une mince affaire. Les jobs de chef de projet web, consultant ou responsable webmarketing, etc. pleuvent en région parisienne, mais dans le Sud-Ouest, c'est la sécheresse. Il y a bien de temps en temps un poste d'esclave (comprendre stagiaire) chez Cdiscount ou Cofinoga à Bordeaux, mais les choses s'arrêtent là.

Bref, j'ai fini par ratisser plus large, et rechercher les postes de responsable marketing, même si mon expérience offline est plus limitée. Même résultat. Pour mieux vous faire comprendre la situation, voici quelques recherches effectuées ce jour même sur quelques sites de recherche d'emploi :

Monster recherche d'emploi Marketing Aquitaine

Chez Monster, on ne trouve rien pour le mot-clé "Internet", en Aquitaine et dans le domaine du Marketing. D'ailleurs une recherche sans mot-clé ne donne guère plus de résultats.

Cadremploi recherche Marketing Aquitaine

Chez Cadremploi, pas mieux...

JobMeeters recherche emploi Marketing Aquitaine

J'utilise également des flux xml qui me permettent de me tenir à jour des offres de certains sites permettant ce genre de services. JobMeeters, Moovement, etc. Le screenshot parle de lui-même...

APEC recherche emploi Marketing Aquitaine

Enfin, le site de l'APEC. On ne trouve évidemment pas plus de poste de responsable marketing en Aquitaine chez eux. J'ai d'ailleurs pensé à un nouveau slogan pour l'APEC :

APEC: on n'a pas trouvé

Lassé de cette situation, j'ai décidé de laisser tomber mon poste à Paris et de descendre à Bordeaux. Si le poste que je recherche n'existe pas, c'est à moi de le créer. J'ai donc commencé une activité de consultant webmarketing freelance. Les choses s'annonçaient plutôt bien, un marché régional existait, et même si cela n'avait pas été le cas, il m'était toujours possible de trouver des clients ailleurs ; j'en ai d'ailleurs trouvé, en France et au Royaume-uni.

J'avais donc lancé ma propre activité, à la fois par nécessité, mais aussi parce qu'au fond de moi j'avais besoin d'un peu d'indépendance, besoin d'être mon propre patron.

Un jour, j'ai relancé une recherche sur le site de l'APEC, et cette recherche a finalement renvoyé un résultat plutôt inattendu.

Lieu : Biarritz
Salaire : A négocier
Expérience : Confirmé
Ns sommes, dans 1 belle région, une PME dédiée aux énergies renouvelables, dans les secteurs du chauffage, de l'eau chaude sanitaire, de la climatisation et de la production d'électricité d'origine photovoltaïque. Vs aimeriez travailler dans une Sté présente sur des marchés promis à 1 croissance rapide, où l'essentiel reste à faire. Mini 3 ans d'exp. dans 1 secteur technologiquement et conceptuellement innovant.Vs êtes l'H., ou la F., du " buzz ", du marketing viral. L'animation d'1 site Internet, de blogs, la synthèse de RSS est votre quotidien. Vs êtes capable de concevoir, de produire les outils de formation des commerciaux, les brochures papier cd-rom, pdf pour nos clients et d'affiner notre identité visuelle. Vs êtes orienté les services tant techniques que financiers. Ratt au Président. Angl impératif, l'All. serait 1 +.

Les choses se sont ensuite enchaînées très rapidement, et je me trouve aujourd'hui à Biarritz.

La société dans laquelle je travaille est toute nouvelle, nous venons tout juste de nous installer dans nos bureaux, je termine la négociation pour l'achat des founitures informatiques et de la flotte mobile la semaine prochaine et nous serons complètement opérationnels.

Participer à la naissance d'un tel projet est une aventure très excitante. J'avais toujours regretté lors de mes expériences passées d'être arrivé trop tard, après 2 ou 3 ans, et de n'être qu'un pion de plus sur l'échiquier. Aujourd'hui, je participe à la construction de l'échiquier, et c'est un vrai bonheur.

Bon, je vais m'arrêter là pour aujourd'hui, je pars un peu dans tous les sens, et après tout c'est dimanche, jour de repos. Vamos à la playa !

Le recrutement chez Microsoft

J'ai récemment été approché par une agence de recrutement pour un poste de Search Media Strategist.

L'agence de recrutement en question s'appelle Quorum International, et curieusement, la recruteuse qui m'a contacté était basée en Pologne. Je suppose que les coûts sont plus intéressants, les salaires étant plus bas.

Bref, l'agence me contacte donc, m'indique que mon profil les a intéressé et qu'il correspond au poste qu'ils veulent pourvoir. Mon interlocutrice m'indique qu'elle ne peut me dévoiler le nom de la société qui embauche, mais une fois mon CV envoyé, elle me donne un fichier word contenant une description un peu plus détaillée du poste. On peut notamment y lire :

Notre client est le portail Internet Grand Public et 1er site portail en France. Il comprend des services leaders comme l’un des 3 principaux moteurs de recherche en France et 1er service d’email gratuit en France, ainsi que le 1er service de messagerie instantanée en France. Sa plateforme publicitaire (liens sponsorisés) adresse le marché des agences et des annonceurs directs.

Bon, après lecture du paragraphe, le nom de la société en question n'est plus vraiment un mystère. Et comme je suis un petit curieux, j'ai également jeté un coup d'oeil aux propriétés du document :

Recrutement Microsoft

En plus de cela, je sais que ce nom de poste (Search Media Strategist) est utilisé chez Microsoft, mais pas chez Google ni Yahoo!.

Question : pourquoi l'agence de recrutement "cache" le nom de son client ? Pour que la concurrence ne sache pas pour quel client elle travaille ? On l'a vu, il est possible de découvrir le nom du client vraiment facilement. Alors ?

Le poste étant basé à Paris (je connais d'ailleurs certains salariés Microsoft actuellement à ce poste), je n'étais pas vraiment intéressé, et j'ai répondu pour le sport. J'aime assez chercher un emploi, parce que je n'ai jamais été suffisamment longtemps au chômage pour subir la situation de chômeur, et parce que je vois la recherche d'emploi comme une chasse où je suis le chasseur.

Pour info, voici la description du poste, que Microsoft a finalement pourvu en interne d'après mes sources :

Vous êtes l’interlocuteur principal de nos clients au cours de la phase de conception et de réalisation de campagnes de liens sponsorisés. Vous apportez conseil et recommandation dans la phase de choix des éléments de ciblage et de définition des mots-clés. Vous agissez en interface avec nos commerciaux et nos experts, en particulier afin de recueillir et exploiter les meilleurs outils de mesure de performances. Vous assurez un reporting auprès de vos clients et les conseillez en permanence afin d’optimiser leurs investissements (ROI) sur notre programme « search ».

Notre candidat(e) idéal(e)
  • De formation Bac+5 avec idéalement une majeure en marketing et/ou communication.
  • Vous disposez d’une expérience d’au moins 3 ans sur l’un des maillons de la publicité sur Internet : comparateurs, portails, grands sites de commerce électronique, agences médias, SEO ou SEM.
  • Votre parcours en tant que Consultant marketing on-line / Account Manager vous a donné à la fois une bonne connaissance des stratégies Internet dans une optique de ROI et la capacité à gérer de grands clients annonceurs.
  • Votre communication est efficace en français, mais aussi en anglais.
Nous espérons que vous partagerez nos valeurs : capacité à entreprendre, à innover, à vous remettre en cause et à progresser ensemble.

Mon profil correspondait assez précisément au poste. Un des points forts de mon profil était que je possédais une expérience en agence et que je n'étais plus salarié de cette agence. Il semble que Microsoft a des accords (tacite ou non) avec les plus grosses agences avec lesquels ils travaillent qui leur interdisent de recruter au sein de ces agences.