Beh ouais désolé, c'est une chaîne. Ca vient de chez Mahe. Allez hop, c'est parti pour les réponses :

Quel est l’aliment ou le plat le plus inhabituel que vous ayez goûté ?

J'ai goûté au kangourou (bien préparé, c'est délicieux), au croco (en brochettes, miam !), à l'émeu (miam aussi), autruche (miam miam), bison (pas mal), requin (bof, mais on l'avait probablement mal préparé), mais bon, tout ça reste de la viande. L'aliment qui l'emporte, ce sont les fourmis vertes du nord Queensland (vivantes), c'est acidulé mais ça ne nourrit pas son homme. L’entomophagie n'est de toute façon pas mon truc, je n'ai donc pas goûté aux vers de bancoule. Ca aurait probablement été le plat le plus inhabituel.

Quels aliments évitez vous de manger (que ce soit à cause d’allergies, d’un régime alimentaire précis ou juste parce que vous n’aimez pas) ?

Pas d'allergie, pas de régime. Je ne suis pas fan de fruits de mer. C'est peut-être bizarre de la part d'un Breton, mais c'est comme ça. J'aime quand même le poisson, et le plat qui m'a le plus marqué était à base de dorade coryphène (appelée aussi mahi-mahi, c'était celle-ci très exactement, notez le changement de couleur !). Il m'a sans doute marqué parce que c'était un heureux changement après plusieurs jours à manger des plats à base de choux rouge (beurk).

Est-ce que vous cuisinez ?

Peu. Je suis entouré de personnes qui cuisinent très bien et qui aiment ça, j'ai donc décidé de me spécialiser dans la dégustation. Chacun son truc.

Si vous étiez coincé sur une île pour le reste de votre vie, et que vous ne pouviez choisir qu’une seule cuisine (française, italienne…), laquelle adopteriez-vous ? Pourquoi ?

Quelle question ! Aucune idée. La cuisine française parce que je sais qu'elle est bonne, variée, équilibrée, et que je suis sûr de ne pas avoir de mauvaise surprise ?

Quel est le plat que vous préparez lorsque vous souhaitez impressionner ?

Je n'impressionne pas avec les plats que je prépare malheureusement. Peut-être des sushis/makis/sashimis, je me débrouille pas trop mal pour ça (mais sans le gingembre). Le truc que je préfère faire, c'est le caramel mou (¼ de beurre, ¼ de chocolat, ¼ de miel, ¼ de sucre, laissez chauffer dans une casserole en tournant avec une cuillère jusqu'à obtention d'un liquide bien homogène, puis versez dans un plat et laissez refroidir. Yummy! On peut ajouter un peu de lait dans la préparation pour ne pas perdre toutes ses dents). Facile à préparer, facile à manger. On peut faire des variantes en incorporant divers ingrédients. Mais bon, ce n'est pas un plat impressionnant.

Lorsque vous allez au restaurant, quels plats préférez-vous choisir ?

Une bonne entrecôte, une darne de saumon, un magret, du bar, un steak argetin saignant, une frittata. Je n'aime pas particulièrement les plats basques (axoa, garbure, etc.). Pendant 2 semaines en Nouvelle-Calédonie, j'ai essayé de manger du bougna mais un concours de circonstances extraordinaire (extraordinaire pour le zoreille et probablement ordinaire pour le local) a fait qu'il m'a été impossible d'y goûter, mais ceci est une autre (longue) histoire. J'ai un très bon souvenir d'acras de morue (à ne pas confondre avec Accra) achetés dans la rue à une mama à Sainte Anne (vous avez vu comment j'arrive à placer que je voyage et tout ça ? trop fort).

Au restaurant, avez-vous déjà demandé à ce que l’on vous change un plat ou un vin ?

Je ne crois pas.

Combien de livres de cuisine possédez-vous ?

4 ou 5. Par contre ma cuisinière perso en a probablement une centaine...

Quel est l’aliment dont vous ne pourriez vous passer ?

Aucun. Je mangerai de la terre s'il n'y avait que ça à manger. Avec peut-être un peu de beurre demi-sel.

Quelles seront mes trois victimes du jour ?

Aucune, car vous être ici sur le cul de sac du web, la fin, le bout du bout. Ca y est, vous en avez fait le tour, vous pouvez éteindre votre ordinateur, ou laisser un commentaire.