Je me demande à quoi pensent les publicistes en charge des campagnes Mac. J'ai immédiatement imaginé une vue d'apocalypse en lisant "Le portable le plus fin du monde". Alors que l'expression "Le portable le plus fin au monde" me semble grammaticalement correcte, évite la connotation apocalyptique, et est plus proche d'un champ lexical en rapport avec la nouveauté, l'avènement : mettre au monde, etc.

MacBook Air

J'imagine que ce genre de baseline est systématiquement réfléchi, retourné, discuté dans ses moindres détails. En l'occurrence, cela a-t-il vraiment été le cas ? Et dans l'affirmative, pourquoi avoir choisi "le plus fin du monde"...?